WorldTeam Steff Cras et Matthew Holmes restent chez Lotto Soudal

Le Belge et Britannique ont prolongé d'un an.
Général 28 octobre 2021

Les grimpeurs Steff Cras et Matthew Holmes défendront encore les couleurs de Lotto Soudal la saison prochaine. Le Belge de 25 ans et le Britannique de 27 ans ont tous les deux prolongé d’un an avec la formation belge. Cras et Holmes entameront ainsi leur troisième saison chez Lotto Soudal.

Cela fait déjà deux ans que Steff Cras, 25 ans, a intégré Lotto Soudal. Depuis son arrivée, ce grimpeur très prometteur a pu découvrir le Tour, la Vuelta et le Tour de Lombardie. Après quelques revers, Cras espère revenir à son meilleur niveau la saison prochaine.

« Ces deux dernières années, je me suis senti comme à la maison dans cette équipe », raconte Steff Cras. « Le futur s’annonce très prometteur pour ce groupe, si jeune et si talentueux. À titre personnel, cette prolongation de contrat fait du bien mentalement, après deux années marquées par beaucoup de malchance. J’ai par exemple dû quitter le Tour en 2020 à cause de maux de dos, qui ont fini par compromettre le reste de ma saison. Cette année encore, la première partie de ma saison est partie en fumée quand j’ai contracté le coronavirus. Je me réjouis donc énormément de pouvoir montrer tout mon potentiel. Je souhaite maintenant viser un bon classement dans les courses d’une semaine et une victoire d’étape dans un grand tour. Je compte également aider l’équipe autant que possible. Cette fin de saison m’a déjà laissé entrevoir le meilleur pour la suite. »

(Lire la suite sous la photo.)

Matthew Holmes avait lui aussi rejoint la formation belge en 2020. Le Britannique avait très rapidement impressionné puisqu’il s’était imposé dans l’étape reine du Tour Down Under, au sommet de Willunga Hill. Holmes a d’ailleurs confirmé ses talents de grimpeur lors du Giro 2020 ainsi que sur la dernière édition de la Vuelta.

Matthew Holmes: « Ça me fait très plaisir d’entamer ma troisième saison chez Lotto Soudal. J’ai vraiment hâte d’être l’année prochaine, surtout après les récents « team days », qui ont permis de tester le matériel et de travailler sur les programmes d’entraînement. Après deux saisons, j’ai appris à connaître le groupe et je m’y suis fait pas mal d’amis. Lotto Soudal est vraiment « mon » équipe maintenant. C’est un environnement professionnel, je sens que je fais partie intégrante de l’équipe. »

« Je suis plutôt satisfait de ces deux dernières saisons. Cette année n’a peut-être pas été aussi réussie que ce que j’avais espéré, mais j’ai tout de même pu remporter une épreuve WorldTour dès ma première saison chez les pros. Je suis toujours très fier de ce succès. Je suis passé près de la victoire à plusieurs reprises dans des grands tours, ça me motive à retenter ma chance l’an prochain. J’ai réalisé que j’en étais capable. Après deux années dans le WorldTour, je sais maintenant ce qui est à ma portée et ce qui ne l’est pas. L’an prochain, je viserai encore les échappées, que ce soit dans des grands tours ou dans d’autres courses à étapes », conclut Matthew Holmes.

Images: Facepeeters.

Dans cet article