WorldTeam Un Brent Van Moer impressionnant décroche en solitaire sa première victoire pro au Critérium du Dauphiné

Ce succès lui permet aussi de s’emparer du premier maillot de leader.
Race 30 mai 2021

Brent Van Moer nous a offert un sacré numéro lors de la première étape du Critérium du Dauphiné. Le Belge de 23 ans s’est échappé avec trois autres coureurs dès les premiers kilomètres de course avant de partir seul à quinze kilomètres de l’arrivée. Le coureur de Lotto Soudal a ensuite superbement résisté au retour du peloton pour s’imposer en solitaire. Van Moer décroche ainsi sa toute première victoire professionnelle, et de quelle manière. Ce succès lui permet aussi de s’emparer du premier maillot de leader de ce Critérium du Dauphiné. Brent Van Moer est également reparti avec les maillots de la montagne, du classement par points et du meilleur jeune.

« Je peux à peine y croire. Ma première victoire professionnelle, de cette manière-là et avec le maillot de leader, qui plus est », commence Brent Van Moer, très ému. « J’étais vraiment très déçu de ce qui s’est passé la semaine passée au Ronde van Limburg. Mais le lendemain, j’ai tout de suite remis le focus sur cette épreuve et j’avais à cœur de montrer que j’étais capable de finir le travail. C’est tout simplement fantastique de pouvoir le faire dès la première étape, face à une si grande concurrence. Quel contraste avec l’an passé, où j’avais également intégré l’échappée avant de devoir abandonner à cause d’une chute. C’est vraiment particulier de porter ce maillot jaune. »

(Lire la suite sous la photo.)

Une fois le départ à Issoire donné, Brent Van Moer, Gamper, Gautier et Garrison sont immédiatement partis à l’attaque. Le quatuor n’a jamais pu compter sur une grande avance à cause du rythme imposé par les équipes des sprinteurs en tête de peloton. Garrison a été le premier à devoir lâcher prise, laissant seulement trois coureurs dans le groupe de tête. Sur cette première étape particulièrement accidentée, les coureurs ont dû affronter un important dénivelé positif.

Brent Van Moer: « Nous voulions à tout prix faire partie de l’échappée. Au début, je trouvais dommage d’être seulement quatre en tête, mais ça m’a permis de grappiller quelques points pour le classement de la montagne et de m’assurer une place sur le podium à l’arrivée. La pression est quelque peu retombée, mais je savais qu’il y avait moyen de faire encore mieux. »

(Lire la suite sous la photo.)

Quand le Team Ineos s’est mis à rouler et que le peloton s’est rapproché à 1’30’’ à 15 kilomètres de la fin, Van Moer a senti qu’il était temps de tenter sa chance. Le Belge de 23 ans a alors lâché ses compagnons d’échappée pour essayer de s’imposer en solitaire. Mission accomplie pour Van Moer, puisque ce dernier a résisté au retour du peloton pour aller décrocher sa première victoire professionnelle. En plus du maillot leader, Van Moer est également reparti avec les maillots de la montagne, du classement par points et du meilleur jeune. »

« Dans la voiture suiveuse, on me disait d’y aller à fond dans la dernière montée. Quand j’ai passé le sommet avec 50 secondes d’avance, j’ai compris que la victoire d’étape était possible, surtout grâce au profil descendant dans le final. Mais ce n’est que dans les trois derniers kilomètres que j’ai réalisé que j’avais course gagnée. Je pense que notre équipe a montré que notre style offensif pouvait nous emmener loin. Nous formons une vraie équipe. En ce qui concerne le maillot de leader, je préfère me montrer prudent. Le Dauphiné s’annonce difficile et je verrai jour après jour s’il est possible de défendre ma place de leader. Mais je compte bien me battre et on verra bien jusqu’où je peux aller », conclut Brent Van Moer.

Images: Photo News.

Dans cet article