WorldTeam Superbes débuts professionnels pour Filippo Conca, meilleur grimpeur du Tour de la Provence

Première course chez les pros et premier maillot distinctif pour Filippo Conca !
Race 14 février 2021

Première course chez les pros et premier maillot distinctif pour Filippo Conca ! Le coureur de Lotto Soudal s’est en effet adjugé le maillot de meilleur grimpeur du Tour de la Provence. L’Italien de 22 ans avait pris la tête du classement de la montagne au terme de la troisième étape, après le départ sur chute du leader Lilian Calmejane. Dans la dernière étape, le Norvégien Leknessund est revenu à égalité au classement, mais l’ordre de passage au sommet d’une côte de deuxième catégorie lors de la deuxième étape a donné l’avantage au coureur de Lotto Soudal. Conca n’est pas près d’oublier sa première course chez les pros.

« Je voulais intégrer l’échappée du jour pour assurer le maillot de meilleur grimpeur », explique Filippo Conca. « Mais le rythme était tellement élevé dans les cinquante premiers kilomètres qu’il était difficile de tenter quelque chose. Quatre coureurs ont finalement pu se détacher et heureusement pour moi, aucun d’entre eux ne représentait un réel danger pour le maillot. J’ai donc pu mon concentrer sur mon rôle d’équipier dans le final. »

Filippo Conca est sur un petit nuage après sa victoire dans le classement de la montagne. Il ne pouvait imaginer meilleurs débuts avec Lotto Soudal.

Filippo Conca : « Je me sens vraiment bien chez Lotto Soudal, il y a beaucoup d’autres jeunes coureurs. De plus, c’est fantastique de pouvoir apprendre aux côtés de leaders très expérimentés. Malgré mes deux cinquièmes places au Giro d’Italia U23, je ne me considère pas comme un grimpeur. Je ne sais pas encore quel type de coureur je suis. Je pense qu’il est trop tard pour devenir un pur grimpeur, car il faudrait pour ça que je perde pas mal de poids et de puissance musculaire. Je préfère être un peu moins bon en haute montagne et rester compétitif sur d’autres terrains. »

L’Italien envisage plutôt une carrière de baroudeur.

Filippo Conca : « Beaucoup rêvent de gagner une classique ou un Grand Tour lorsqu’il sont jeunes. Je me vois plus comme un « baroudeur », comme mon compatriote De Marchi ou mon coéquipier De Gendt. Viser les échappées, mais également soutenir mon équipe, c’est quelque chose qui me parle. »

« Le cyclisme italien a connu une période creuse mais une nouvelle génération s’apprête à prendre la relève. Avec des coureurs comme Aleotti, Battistella, Covi et mon coéquipier Oldani, le cyclisme italien a de beaux jours devant lui », conclut Filippo Conca.

La dernière étape est revenue à l’Allemand Phil Bauhaus. John Degenkolb s’est lui classé cinquième et semble satisfait de sa condition juste avant d’entamer les classiques de printemps. 

John Degenkolb: « C’était une belle journée pour notre équipe. On a assuré le maillot de meilleur grimpeur de Filippo Conca et on a montré une belle cohésion dans la préparation du sprint. On avait un plan précis à respecter et ça s’est plutôt bien déroulé. Le final était assez technique mais on est parvenu à rester à l’avant. J’étais un peu trop loin pour jouer la victoire dans le sprint, mais je suis content de ce top 5. Je me sens de mieux en mieux, même après ces quelques jours intenses. C’est prometteur pour la période qui arrive. Prochaine étape : Kuurne-Bruxelles-Kuurne, qui marquera le début d’une partie très importante de ma saison. »

Image: Photo News

Dans cet article

11 fév 14 fév

Tour de la Provence

Vlag France France 674,1 km
  1. Iván Ramiro Sosa Vlag Colombie 17H 21' 00" INEOS Grenadiers
  2. Egan Bernal Vlag Colombie 17H 21' 18" INEOS Grenadiers
  3. Julian Alaphilippe Vlag France 17H 21' 19" Deceuninck - Quick Step