Ridley

Main Partners

Année de fondation
1996
Sponsor depuis
2005
Ridley a été fondé en 1996 par Jochim Aerts. Après des débuts modestes, l’entreprise s’est rapidement imposée comme le leader belge sur le marché des vélos de course. Ridley se démarque par la personnalisation de leurs cadres dans leurs propres ateliers. Grâce à leur programme de customisation, tout le monde peut concevoir son propre cadre, comme ceux des leaders de notre équipe.

Jochim Aerts - CEO de la Belgian Cycling Factory

Depuis combien de temps Ridley est-il partenaire de Lotto Soudal?

« Depuis déjà 12 ans, et toujours avec la même motivation. »

Vos attentes sont-elles rencontrées?

« Ridley a récemment subi une importante transformation digitale, ce qui a rendu pas mal de paramètres beaucoup plus tangibles. L’impact d’une victoire ou de la présence de l’équipe sur les plus grandes courses du calendrier est difficilement mesurable mais il est clair que les nombreuses publications à propos de nos vélos et la satisfaction des pros influencent énormément le comportement d’achat du consommateur. Nous en sommes évidemment très satisfaits. Le consommateur sait que nos vélos sont quotidiennement mis à l’épreuve par les coureurs et cela démontre la bonne qualité et la grande durabilité de nos produits. Sur ce plan-là, on peut donc dire que nos attentes sont rencontrées, et cela concerne évidemment le marché international également. »

L’équipe est-elle source d’apprentissage pour Ridley?

« C’est certainement le tout premier objectif de Ridley dans le cadre d’un partenariat avec une équipe WorldTour. Notre département de recherche et développement travaille en étroite collaboration avec l’équipe et ses coureurs pour pouvoir sans cesse améliorer nos nouveaux vélos et ainsi mettre la barre toujours plus haut. Toutes ces années passées dans le WorldTour aux côtés de Lotto Soudal nous ont été d’une valeur inestimable en terme de connaissances accumulées. »

Qu’est-ce qui rend Lotto Soudal unique à vos yeux?

« Lotto Soudal est avant tout une équipe belge et le lien qui nous unit à notre pays est très spécial pour nous. Cet ancrage belge est certainement plus important avec Lotto Soudal qu’avec d’autres équipes. Lotto Soudal incarne l’esprit flandrien typique de notre pays, qui continue à faire vivre le vélo et qui a contribué à en faire ce qu’il est aujourd’hui. L’ambiance de l’équipe est familiale mais son professionnalisme est aussi important que celui des autres formations. Ce qu’on retrouve chez Lotto Soudal, c’est la possibilité qu’ont les coureurs de pouvoir grandir et ça nous permet en tant que fournisseur de cycles de pouvoir mieux comprendre leur fonctionnement et leurs prestations. »

Quelles sont les prestations qui vous ont fait le plus vibrer jusqu’à présent?

« Il y en a eu beaucoup, c’est vrai. Il y a les victoires bien sûr, mais ça serait trop facile. Ce que je retiens surtout, c’est qu’à chaque course, toute notre société vibre dans les derniers kilomètres. Que ce soit une étape de sprint ou une longue échappée qui résiste au peloton, ces derniers hectomètres sont toujours très excitants pour nos employés. Il fait parfois très calme dans nos ateliers, mais on y entend régulièrement des cris d’encouragement pour les coureurs. Il y a toujours beaucoup de joie en cas de victoire, mais ces 15 derniers kilomètres sont toujours magiques, peu importe l’issue. On peut vraiment parler d’un objectif commun à toute l’entreprise… »