WorldTeam Lotto Soudal en quête de victoires d’étapes lors de la 77ème Vuelta a España

Thomas De Gendt et Maxim Van Gils nous livrent leurs impressions.
Race 19 août 2022

La 77ème édition du Tour d’Espagne s’élance cette année des Pays-Bas avec un contre-la-montre par équipes dans les rues d’Utrecht. Le lundi 22 août, le peloton se rendra ensuite dans le Pays Basque espagnol pour entamer la deuxième partie dernier grand tour de la saison. C’est avec une équipe équilibrée que Lotto Soudal tentera d’y décrocher une victoire d’étape. Thomas De Gendt et Maxim Van Gils nous livrent leurs impressions.

Thomas De Gendt s’est déjà montré victorieux cette saison, en remportant à Naples la huitième étape du Giro. À Utrecht, le Belge de 35 ans prendra le départ de son 23ème Grand Tour, où il essaiera une nouvelle fois de faire mouche. « Après une longue succession de blocs d’entraînement et après le Tour de Pologne, j’ai vraiment hâte de participer à la Vuelta pour la huitième fois de ma carrière. J’apporterai mon expérience à un groupe jeune et talentueux. J’ai déjà reçu beaucoup de questions de mes coéquipiers et je pense qu’il y en aura encore beaucoup lors des trois prochaines semaines. L’ambiance est au beau fixe et tout le monde est très motivé à l’idée de se battre pour une victoire d’étape. »

Avec un succès d’étape en 2017 et le classement final de la montagne en 2018, De Gendt a connu de beaux moments sur La Vuelta. Le roi de l’échappée, qui a prolongé son contrat avec l’équipe belge jusqu’à fin 2024, souhaite cette année encore revenir d’Espagne avec de très bons souvenirs.

« Cette victoire d’étape au Giro a réveillé quelque chose en moi et je me sens prêt à retenter ma chance durant cette Vuelta. C’est de plus en plus compliqué mais si, comme au Giro, toutes les pièces du puzzle sont réunies, c’est tout à fait possible. Les jambes et la tête sont prêtes. J’y ai remporté une étape en 2017 et le maillot du meilleur grimpeur en 2018. Ces bons souvenirs me motivent à en ajouter de nouveaux cette année », conclut Thomas De Gendt.

Après une première participation à La Vuelta l’an dernier, Maxim Van Gils, 22 ans, sera cette année encore au départ du Tour d’Espagne. Pour le vainqueur du dernier Saudi Tour, ce week-end d’ouverture sera particulièrement spécial, avec un parcours situé à un jet de pierre de chez lui et de ses routes d’entraînement.

« Ce sera pour moi une deuxième expérience dans un Grand Tour et une deuxième participation à La Vuelta. Je souhaite maintenant mettre à profit ce que j’ai appris l’an dernier et aller chercher une victoire d’étape. La clé sera d’intégrer la bonne échappée et de voir comment terminer le travail par la suite. Notre équipe peut compter sur un excellent mentor en la personne de Thomas De Gendt, qui nous partagera son expérience et son aide. J’ai accumulé pas mal de dénivelé positif lors de plusieurs stages d’altitude et je me concentrerai donc principalement sur les étapes vallonnées qui laisseront une chance à l’échappée. J’ai déjà coché plusieurs étapes au calendrier, mais je ne dirai pas lesquelles », conclut Van Gils. 

Images: Photo News.

Dans cet article