WorldTeam Harm Vanhoucke: « Bon sentiment après cette deuxième place. »

Deuxième place au classement final pour Vanhoucke au Sibiu Tour.
Race 05 juillet 2022

Le coureur de Lotto Soudal Harm Vanhoucke s’est classé à la deuxième place finale du Sibiu Tour, épreuve de quatre jours disputée en Roumanie. La victoire finale est revenue à l’Italien Giovanni Aleotti (Bora-Hansgrohe) pour la deuxième année consécutive. Une deuxième place dans l’étape reine et une troisième place dans le contre-la-montre en côte ont permis à Vanhoucke de monter sur la deuxième marche du podium de l’épreuve. Le Belge de 25 ans revient sur ces quatre jours de course au Sibiu Tour.

« Malgré une deuxième place au classement final, je repars de ce Sibiu Tour avec un bon sentiment. Après un Giro compliqué, ça fait plaisir de remonter sur un podium. Ça me donne confiance pour la suite, je vais pouvoir préparer mes prochains objectifs avec de bonnes sensations », réagit Harm Vanhoucke.

Le classement général s’est largement joué lors de l’étape reine en direction du Lac de Bâlea. Après une ascension de plus de vingt kilomètres, seul l’Italien Aleotti est parvenu à devancer Vanhoucke.

« Le parcours de l’étape reine était en fait assez simple, à l’exception de la montée finale de 25 kilomètres. C’est là que les coureurs les plus forts allaient pouvoir faire la différence. L’équipe a fait du super boulot pour que je puisse aborder l’ascension sans avoir dépensé trop d’énergie. Je me sentais bien et après quelques attaques, on a abordé le final à trois coureurs. Uijtdebroeks a tout donné pour son coéquipier Aleotti et celui-ci s’est montré vraiment un cran au-dessus dans le sprint. C’est pourquoi je ne suis pas déçu d’avoir manqué la victoire d’étape. »

Au programme de la quatrième et dernière journée en Roumanie, non pas une, mais bien deux étapes. D’abord un contre-la-montre en côte de douze kilomètres qui a vu Vanhoucke prendre le troisième temps, puis une étape d’un peu moins de cent kilomètres au cours de laquelle le peloton n’est pas parvenu à revenir à temps sur l’échappée. La victoire est ainsi revenue à l’Italien Stefano Gandin. Vanhoucke a lui terminé l’étape au sein du peloton, sécurisant de ce fait sa deuxième place au classement final.

« J’ai tout donné dans le contre-la-montre en côte, ce qui m’a valu une belle troisième place. Dans la dernière étape, l’équipe a encore une fois bien travaillé pour me garder aux avant-postes, en prévision de l’arrivée assez technique. J’ai donc franchi la ligne avec le peloton pour ensuite monter sur la deuxième marche du podium final », conclut Harm Vanhoucke.

Dans cet article