WorldTeam Andreas Kron : « Cette saison était vraiment incroyable. »

Kron jette un dernier coup d’oeil sur sa première saison chez Lotto Soudal.
Général 29 novembre 2021

Pour sa première saison avec Lotto Soudal, Andreas Kron a tout de suite marqué les esprits. Avec des succès d’étape au Tour de Catalogne et au Tour de Suisse, le Danois de 23 ans n’aurait pas pu rêver mieux pour ses grands débuts dans le WorldTour. Alors que la plupart des coureurs sont déjà tournés vers 2022, Kron jette un dernier coup d’oeil sur sa première saison chez Lotto Soudal, une année qui a dépassé tout ce qu’il avait pu imaginer.

« Je suis très fier de ce que j’ai pu montrer l’année dernière, ma première saison dans le WorldTour. Avec deux victoires d’étape au compteur, l’une au Tour de Catalogne et l’autre au Tour de Suisse, ça a vraiment été une saison incroyable », commence Andreas Kron.

La saison d’Andreas n’a pourtant pas été toute rose, puisqu’il avait été contraint à l’abandon au Tour de Catalogne, quelques jours à peine après son succès d’étape. Malade, il avait dû renoncer aux classiques ardennaises, l’un des grands objectifs de sa saison. 

« Manquer les classiques ardennaises était une énorme déception pour moi. C’était vraiment dommage, car ça a complètement perturbé le cours de ma saison. Normalement, j’aurais dû prendre un peu de repos après les classiques mais à la place, je me suis entraîné pour le Tour de Romandie. Cette course devait me permettre d’affiner ma condition et ça s’est avéré payant, puisque j’ai remporté une étape du Tour de Suisse par la suite. Ça n’a vraiment pas été facile de manquer les classiques ardennaises, mes courses préférées, et mentalement, c’était un challenge de bouleverser tout le programme de ma saison. Mais finalement, il faut voir le côté positif des choses : ça m’a donné l’opportunité de me concentrer sur d’autres courses. »

Après avoir vu s’envoler les premiers objectifs de sa saison, Andreas est parvenu à rebondir en remportant à Disentis Sedrun la sixième étape du Tour de Suisse, son deuxième succès WorldTour de la saison.

« Gagner directement au niveau WorldTour est quelque chose que je n’aurais pas osé rêver. En début de saison, j’espérais décrocher une étape au Tour du Luxembourg par exemple, comme l’année dernière. Remporter deux étapes au plus haut niveau a vraiment dépassé toutes mes attentes. Il y a une grande différence entre le WorldTour et ce que j’ai connu l’an passé avec Riwal Cycling Team. Il y a beaucoup plus de jours de course, de temps passé dans les transports, et la vitesse en course est sensiblement plus élevée. Les gens pensent parfois que c’est facile quand on termine dans le gruppetto, mais je peux vous assurer que ce n’est pas le cas, surtout quand les jambes ne sont pas bonnes. Dans ces cas-là, il faut vraiment prendre sur soi. »

« Je me sens bien chez Lotto Soudal, j’aime l’ambiance au sein de l’équipe et j’apprends énormément au contact de mes coéquipiers. Je m’inspire principalement de coureurs comme Tim Wellens et Philippe Gilbert qui, comme moi, sont de vrais puncheurs. En course, on vise toujours la victoire, c’est un état d’esprit qui me plait énormément. On réfléchit toujours à nos meilleures options pour remporter la course. »

« L’an prochain, j’espère bien être au départ des classiques ardennaises. Ces épreuves seront l’objectif principal de mon début de saison. Mon ambition est d’y décrocher quelques bons résultats avec comme rêve ultime de remporter un jour Liège-Bastogne-Liège. Mais dans un premier temps, je serai déjà très heureux d’être au départ et d’engranger autant d’expérience que possible », conclut Andreas Kron.

Images: Photo News.

Dans cet article