WorldTeam Florian Vermeersch en bronze au chrono des championnats du monde espoirs

Le coureur de Lotto Soudal a enregistré un temps de 34’41’’, lui permettant ainsi de monter sur la troisième marche du podium.
20 septembre 2021

Florian Vermeersch a décroché la médaille de bronze à l’issue du contre-la-montre espoirs des championnats du monde. Au terme d’un parcours parfaitement plat entre Knokke-Heist et Bruges, le coureur de Lotto Soudal a enregistré un temps de 34’41’’, lui permettant ainsi de monter sur la troisième marche du podium. Le maillot arc-en-ciel est revenu au Danois Johan Price-Pejtersen tandis que l’Australien Luke Plapp s’est lui emparé de la médaille d’argent.

« Cette médaille de bronze est une énorme satisfaction », raconte Florian Vermeersch. « Dans un premier temps, j’étais d’abord un peu déçu parce que mon chrono est vraiment proche de celui de Plapp. À l’arrivée, j’accuse un retard de dix secondes sur le vainqueur, il faut quand-même rester réaliste. J’ai géré mon effort à la perfection. L’objectif était de ne pas partir trop vite et d’accélérer à partir du deuxième pointage intermédiaire, pour ensuite terminer à fond. Dans le dernier kilomètre, j’avais aussi un bon point de mire qui m’a permis de tout donner, et le public m’a évidemment apporté un petit boost supplémentaire. »

« L’an dernier, j’étais énormément déçu que les championnats du monde espoirs ne soient pas organisés. Depuis lors, j’avais en tête de participer à cette édition-ci, à domicile. Les championnats du monde sont restés toute l’année dans un coin de ma tête, mais les entraînements spécifiques n’ont commencé qu’avant et après la Vuelta. Cette prestation me donne également plus de confiance pour le futur. À terme, le but n’est pas de devenir un spécialiste du chrono, mais c’est clairement un atout dans les petites courses à étapes. C’est peut-être mieux de ne pas me concentrer sur une seule discipline, ça me laisse l’occasion d’aller dans plusieurs directions. Une victoire à Paris-Roubaix reste le rêve ultime. »

John Lelangue, Manager Général de Lotto Soudal, est lui aussi impressionné par la performance du jeune coureur.

« Je suis évidemment très fier de la prestation de Florian. De plus, cela confirme que notre travail auprès des jeunes coureurs porte ses fruits. Au sein de l’équipe Lotto Soudal U23 de Kurt Van de Wouwer, nous lui avons laissé le temps nécessaire à sa progression. Il a ensuite rejoint la formation WorldTour au milieu de l’année dernière et a grandi pour venir décrocher cette médaille de bronze aux championnats du monde. Nos efforts ne s’arrêteront bien entendu pas avec Florian, nous allons continuer à construire l’avenir », explique John Lelangue.

L’aventure des championnats du monde se poursuit ce vendredi pour Vermeersch, puisqu’il prendra part à la course en ligne espoirs aux côtés de deux autres coureurs de Lotto Soudal U23: Arnaud De Lie et Lennert Van Eetvelt.

Foto: Photo News.

Dans cet article