WorldTeam Brent Van Moer à un cheveu d’une victoire dans le Tour de France

"J’espère encore pouvoir me montrer dans les semaines qui viennent."
29 juin 2021

Le coureur de Lotto Soudal Brent Van Moer est passé tout près d’une superbe victoire d’étape dans le Tour de France. Dans cette étape taillée pour les sprinteurs, Van Moer a fait la course en tête avec le Français Jean-Luc Périchon. Le Belge de 23 ans a ensuite abandonné son compagnon d’échappée à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée pour filer seul en direction de Fougères. Alors qu’il semblait parti pour décrocher la victoire, Van Moer a finalement vu le peloton le dépasser dans les derniers hectomètres de l’étape. Le Britannique Cavendish s’est imposé au sprint devant Bouhanni et Philipsen.

« Avec l’abandon de Caleb, nous avons perdu le meilleur sprinteur de l’équipe. L’ambiance était assez morose hier soir au repas car la plus grosse partie de l’équipe a été construite autour de Caleb. Il fallait donc changer notre fusil d’épaule et tout miser sur les échappées », explique Brent Van Moer.

Lotto Soudal n’a pas attendu bien longtemps avant de mettre le feu aux poudres puisque Brent Van Moer et le Français Périchon sont parvenus à sortir du peloton après dix kilomètres de course seulement.

« Malgré des chances de réussite assez réduites, j’ai opté pour l’échappée matinale. Résister au peloton du Tour de France s’annonçait difficile mais je me suis donné à 100%, comme je le fais toujours. De plus, ces étapes accidentées me conviennent à merveille, comme on a déjà pu le voir au Dauphiné, au Tour du Limbourg et à Tirreno-Adriatico. Dans les quinze derniers kilomètres, mes coéquipiers m’ont dit que j’avais une chance de gagner et ça m’a donné un énorme boost. Échouer à 100 mètres de l’arrivée est vraiment difficile à digérer. »

Le Tour de France est cependant loin d’être terminé pour Brent Van Moer. Le jeune Belge tentera encore sa chance dans les semaines à venir.

« Si l’équipe m’a sélectionné pour le Tour de France, c’est exactement pour des étapes comme celle-ci. J’espère encore pouvoir me montrer dans les semaines qui viennent. J’essaie de relativiser ce qui s’est passé aujourd’hui parce qu’au final, je n’ai que 23 ans, et je devrais avoir beaucoup d’autres opportunités dans le futur. »

Images: Photo News & A.S.O. - Charly Lopez

Dans cet article