WorldTeam Deuxième victoire de la journée pour Lotto Soudal: Andreas Kron s’offre la 6ème étape du Tour de Suisse

Deuxième victoire WorldTour d’Andreas Kron pour sa toute première saison au plus haut niveau.
Race 11 juin 2021

La sixième étape du Tour de Suisse est revenue à Andreas Kron après le déclassement de l’ancien champion du monde Rui Costa suite à un sprint irrégulier. Le coureur portugais a franchi la ligne en première position mais Kron a immédiatement protesté, jugeant que Costa avait dévié de sa ligne et l’avait empêché de sprinter pour la victoire. Après visionnage de l’arrivée, le jury a finalement attribué la victoire au coureur de Lotto Soudal.

« J’ai également vu les images dans le camion à l’arrivée et je pense que le jury a pris la bonne décision », commence Andreas Kron. « On a lancé le sprint sur la droite et on a fini sur la gauche. Chacun pensait être le plus fort, c’est normal. Un sprint régulier aurait permis de nous départager. Finalement, j’ai été déclaré vainqueur et je fais confiance au jury. J’en suis très heureux. »

(Lire la suite sous la photo.)

Il s’agit de la deuxième victoire WorldTour d’Andreas Kron pour sa toute première saison au plus haut niveau. Plus tôt cette année, le Danois de Lotto Soudal s’était imposé dans la première étape du Tour de Catalogne.

« C’est fantastique. Quel début d’année ! Si on m’avait dit ça en début de saison, je ne l’aurais probablement pas cru. Je suis né en 1998, une très bonne année apparemment, puisque Hirschi et Pogačar sont également de ’98. Il faut que je suive leur rythme… »

Disputée sur 130 kilomètres entre Andermatt et Disentis, la sixième étape du Tour de Suisse comprenait pas moins de trois cols à franchir. Dans la dernière ascension, Rui Costa et Hermann Pernsteiner ont repris l’homme de tête, David De La Cruz. À cinq kilomètres de l’arrivée, Andreas Kron est parvenu à rejoindre la tête de la course. La victoire s’est alors jouée au sprint, au cours duquel Costa a considérablement dévié de sa ligne.

« Je suis heureux pour moi-même bien sûr, mais surtout pour mes coéquipiers », conclut Andreas Kron. « Ils ont beaucoup travaillé pour moi durant les premiers jours de cette course, mais j’ai connu un jour sans hier et j’ai décroché au général. Ça fait plaisir de pouvoir les récompenser. »

Images: Photo News.

Dans cet article