WorldTeam Maxim Van Gils: « C’est comme si ma carrière professionnelle démarrait vraiment au Tour de Suisse. »

Tour de Suisse la deuxième course de la saison pour Van Gils en tant que pro.
Général 06 juin 2021

Le Tour de Suisse débute aujourd’hui par un contre-la-montre individuel à Frauenfeld. Cette épreuve WorldTour de huit jours sera seulement la deuxième course de la saison pour le coureur de Lotto Soudal Maxim Van Gils, passé professionnel en début d’année. Entretien avec le coureur de 21 ans, dont les premiers mois en tant que pro ne se sont pas passés comme prévu.

« Après un bon hiver et un très bon stage avec l’équipe, j’ai commencé la saison assez tard en raison des nombreuses annulations de début d’année. Ma première course était le Tour de Catalogne, une épreuve de niveau WorldTour », commence Maxim Van Gils. « Malgré quelques bons résultats, je n’ai jamais vraiment trouvé mes sensations. En montée, c’était comme si je ne disposais pas de toutes mes forces. Je me suis tout de suite reconcentré sur mes prochaines échéances, et c’est à ce moment-là que j’ai été testé positif au coronavirus… »

Au début, Van Gils ne souffrait que de faibles symptômes mais le jeune Belge s’est rapidement vu contraint d’observer une longue période de repos.

« Quelques jours après ce test positif, j’ai commencé à me sentir très faible, le moindre effort m’épuisait. Je me suis retrouvé cloué au lit pendant environ dix jours. J’ai ensuite pu remonter à vélo, entre trente minutes et une heure et demie par sortie, mais j’avais toujours très mal aux muscles et je ressentais comme une pression sur la cage thoracique. Dans ces cas-là, ce n’est vraiment pas l’esprit tranquille que l’on part s’entraîner. Heureusement, ça fait maintenant un mois et demi que je n’ai plus de douleurs. J’ai choisi de partir 14 jours en stage à Tenerife pour peaufiner ma condition et je suis content des progrès qui y ont été faits. »

(Lire la suite sous la photo.)

Malgré ce revers, l’optimiste Van Gils a préféré voir le côté positif de cette histoire.

« Pour être honnête, ça a été dur de reprendre de zéro après tous les sacrifices de l’hiver et toutes ces longues sorties d’entraînement. Je n’ai pas pu mettre à profit la condition acquise en hiver et c’était difficile à accepter. Cependant, je n’ai pas laissé les événements peser sur mon moral, j’ai continué à penser de manière positive. De plus, cette période m’a permis de recharger les batteries, tant physiquement que mentalement. Je tiens absolument à être performant cet été. »

Le Tour de Suisse - une épreuve qui plaît énormément à Van Gils - représentera déjà un fameux test pour le coureur de Lotto Soudal.

« D’une certaine manière, c’est comme si ma carrière professionnelle débutait vraiment au Tour de Suisse. Cette course est très difficile, mais aussi très belle. Dès le début de saison, j’avais fait part de mon souhait de participer au Tour de Suisse. Les quelques arrivées pour puncheurs devraient particulièrement me convenir. J'espère surtout retrouver des sensations dignes d’un coureur pro quand la route s’élève. Le plus important, c’est bien sûr de retrouver le feeling, mais j’aimerais aussi me montrer, en intégrant une échappée matinale par exemple », conclut Maxim Van Gils

Images: Photo News.

Dans cet article