WorldTeam Harm Vanhoucke parmi les grimpeurs à l’UAE Tour

Le Belge de 23 ans s'est classé cinquième au sommet du Jabel Hafeet.
Race 23 février 2021

Le jeune Harm Vanhoucke s’est montré sous son meilleur jour aujourd’hui dans la troisième étape de l’UAE Tour. Le coureur de 23 ans s’est en effet classé cinquième au sommet du Jabel Hafeet. Accompagné du Français Tony Gallopin, Thomas De Gendt a lui aussi animé la journée en formant l’échappée du jour. 

Le duo De Gendt-Gallopin a compté jusqu’à six minutes d’avance, mais sur ces routes rectilignes au milieu du désert, il était presque impossible de résister au retour du peloton. Après 150 kilomètres de plat se dressaient les dix kilomètres de l’ascension du Jabel Hafeet. Le peloton a fondu sur Thomas De Gendt dès les premières pentes, avant d’avaler Gallopin quelques instants plus tard. 

Dès le début de l’ascension, le peloton a subi un important écrémage mais Harm Vanhoucke s’est accroché pour se hisser dans le groupe qui allait se disputer la victoire. C’est l’Américain Kuss qui a lancé les hostilités, avant que Adam Yates et Pogačar ne se laissent tous leurs concurrents derrière eux. Au sommet, le Slovène s’est finalement imposé au sprint. Dans la bataille pour la troisième place, seuls le Colombien Higuita et l’Allemand Buchmann ont devancé Vanhoucke.

« Avec une telle concurrence au départ, je peux être satisfait de ma cinquième place. Ça fait plaisir de pouvoir confirmer mes bonnes prestations du Giro l’an dernier. L’objectif était de finir dans le top dix et c’est finalement une belle cinquième place », explique Harm Vanhoucke.

« Aujourd’hui encore, il fallait rester attentif aux potentielles cassures, mais l’équipe m’a bien gardé à l’avant de la course. J’ai ainsi pu économiser mes forces et arriver relativement frais au pied de la montée finale. J’ai tout de suite trouvé le bon rythme, même si j’ai dû m’accrocher. Ce genre de côtes, d’une dizaine de kilomètres, avec quelques passages bien raides, me convient parfaitement. Après l’attaque de Yates et de Pogačar, nous n’étions plus que quatre dans le groupe de poursuivants. Le positionnement dans le dernier virage était vraiment crucial et finalement, je termine à la cinquième place. »

« J’avais un peu peur de ce genre d’étapes, aborder une montée sèche après autant de kilomètres sur le plat n’est pas évident. On passe soudainement de 150 watts à 400 watts et ça m’avait déjà posé des problèmes par le passé. Heureusement, ça s’est beaucoup mieux déroulé aujourd’hui. Je sens que je progresse sur ce terrain-là, c’est un signal positif pour l’avenir. »

Grâce à cette cinquième place, le Belge de Lotto Soudal a également fait un bond au classement général. Aujourd’hui 14ème, Vanhoucke espère bien grappiller encore quelques places.

« Nous nous sommes laissé surprendre lors de la première journée, et j’ai perdu beaucoup de temps au général. Les prochaines étapes de montagne seront plus vallonnées et devraient encore mieux me convenir, en principe. J’espère donc répéter cette performance et avec un peu de chance, continuer à monter au classement général. Beaucoup de coureurs ont craqué aujourd’hui, le top dix est peut-être toujours à portée de main. Ce serait un tout bon résultat au niveau WorldTour », conclut Harm Vanhoucke.

Dans cet article

21 fév 27 fév

UAE Tour

Vlag Émirats arabes unis Émirats arabes unis 1041 km
  1. Tadej Pogačar Vlag Slovénie 24H 00' 28" UAE-Team Emirates
  2. Adam Yates Vlag Royaume-Uni 24H 01' 03" INEOS Grenadiers
  3. João Almeida Vlag Portugal 24H 01' 30" Deceuninck - Quick Step