WorldTeam Lotto Soudal anime la deuxième étape du Tour de la Provence

Néo pro Filippo Conca à l'attaque!
Race 12 février 2021

Lotto Soudal était d’humeur offensive dans la deuxième étape du Tour de la Provence.  Peu après le départ à Cassis, un groupe d’échappés s’est détaché du peloton. En son sein, le néo pro de Lotto Soudal Filippo Conca, qui a fait forte impression aujourd’hui. Le jeune Italien avait visiblement de bonnes jambes puisqu’il a laissé derrière lui tous ses compagnons d’échappée à une quarantaine de kilomètres de la fin. Conca a longtemps résisté au retour du peloton, mais celui-ci a fini par reprendre le coureur de Lotto Soudal à quinze kilomètres de l’arrivée. 

« J’ai remarqué que le peloton se rapprochait dangereusement et j’ai donc décidé d’attaquer », raconte Filippo Conca. « Il restait encore quarante kilomètres et j’étais vraiment proche de la limite. Malheureusement, j’ai été repris à quinze kilomètres de la ligne. Je n’ai jamais pensé à la victoire d’étape, mon avance était trop faible pour ça. »

Après Filippo Conca, c’est Florian Vermeersch, accompagné de l’Américain Jorgenson, qui a dynamité la course à dix kilomètres de l’arrivée. Les deux coureurs ont pris les devants pour tenter d’éviter un sprint final en côte. 

Florian Vermeersch : « On a d’abord protégé l’échappée de Filippo Conca, mais il a été repris au sommet de la dernière difficulté du jour. Après la descente, j’ai moi-même décidé de tenter quelque chose. J’aurais pu poursuivre mon effort jusqu’au pied de la dernière montée mais le peloton contrôlait bien et ça ne valait donc pas la peine. »

Philippe Gilbert a lui été retenu par une chute à un kilomètre et demi de la ligne et n’a pas pu prendre part au sprint pour la victoire.

Philippe Gilbert : « J’étais parfaitement positionné dans le final mais j’ai malheureusement dû monter sur le trottoir pour éviter la chute d’Alaphilippe. J’ai perdu beaucoup de vitesse et j’ai vu s’envoler toutes mes chances de victoire. Je suis assez déçu, le final me convenait bien et j’avais de bonnes jambes aujourd’hui. »

Un autre jeune Italien, Stefano Oldani, s’est lui classé huitième de l’étape. Son compatriote Ballerini s’est imposé au sprint et remporte ainsi sa deuxième victoire consécutive sur ce Tour de la Provence. Tim Wellens n'a pas eu la meilleure journée, "Mauvaises jambes aujourd'hui", a déclaré le coureur de Lotto Soudal.

"Mon intention était de lancer Philippe Gilbert pour le sprint, mais à cause du crash d'Alaphilippe, nous avons dû changer de plan. Finalement, j'ai réussi à prendre la huitième place", a déclaré Stefano Oldani.

Dans cet article

11 fév 14 fév

Tour de la Provence

Vlag France France 674,1 km
  1. Iván Ramiro Sosa Vlag Colombie 17H 21' 00" INEOS Grenadiers
  2. Egan Bernal Vlag Colombie 17H 21' 18" INEOS Grenadiers
  3. Julian Alaphilippe Vlag France 17H 21' 19" Deceuninck - Quick Step