Captains Of Cycling

In the picture : des pistiers belges célèbres​

30/10/2019

Comme toutes les compétitions, les Lotto Six jours ont également une riche histoire. Parmi les figures marquantes, citons Etienne De Wilde et Patrick Sercu. Ces hommes au palmarès impressionnant sont devenus les légendes du Kuipke.

 

Etienne De Wilde

De Wilde a été coureur professionnel de 1980 à 2001. Il a pris part à 197 Six Jours dont et y a remporté 38 victoires. Il partage dès lors une septième place dans la liste des meilleurs pistiers de tous les temps. Avec Matthew Gilmore, il a décroché la médaille d’argent de l’américaine aux Jeux olympiques de Sydney (en 2000).

Aujourd’hui, l’ancien coureur s’est engagé pour une bonne cause. En septembre 2018, il est parti avec sa fille Berdien, atteinte du diabète, dans les Vosges pour quelques étapes de montagne en faveur de Climbing for Life Diabetes. Au début, il ne faisait qu’accompagner Berdien, mais après un certain temps, son engagement a progressivement pris forme. Un cycliste au grand cœur !

 

Patrick Sercu

Patrick Sercu est indissociable des Six Jours même si le Giro et le Tour de France ont également été un terrain de chasse fructueux pour le plus grand pistier du XXe siècle. Il a gagné 1206 (!) courses, dont 168 sur la route. Rien d’étonnant puisque le vélo était inscrit dans ses gènes. Patrick est en effet né le 27 juin 1944 d’un père également renommé dans le monde du cyclisme : Albert Sercu, surnommé ‘Berten’.

Patrick Sercu, également papa du directeur cycliste Christophe Sercu, a aligné en amateur et en pro une série de records sur piste. Ses victoires les plus notoires sur route, il les a remportées entre 1970 et 1977. À 287 reprises, il a figuré dans le top 5 lors de compétitions sur route. Il est également l'un des rares coureurs belges médaillés olympiques (or). A Tokyo, en 1964, il a remporté le kilomètre lancé sur piste. C'est également sur piste qu'il a décroché deux médailles d'or (en 1967 et en 1969) et deux médailles d'argent (1965 et 1968) lors des Mondiaux professionnels.

​​​​​​​Avec Merckx, il a gagné en 1965 ses premiers Six Jours au Kuipke de Gand, un endroit qui allait devenir son palais des sports privé puisqu’il y a décroché onze victoires, un record ! Le duo Sercu et Merckx a participé 27 fois aux Six Jours et en a remporté quinze.

Sercu a gagné 13 étapes du Giro et 6 étapes du Tour. Lors de l’étape Roubaix-Charleroi en 1977, le sprinteur a accompli un exploit que lui-même n’est jamais parvenu à expliquer : il a remporté cette étape longue de 190 km avec six minutes d’avance après une échappée en solitaire de 176 km.

Une fois sa carrière de coureur terminée, Sercu est resté proche du circuit des Six jours en tant que directeur au Kuipke, bien évidemment ! Le Westflandrien s’est donc occupé de l’organisation des lieux-mêmes où il avait écrit quelques-unes des plus belles pages du cyclisme sur piste. La légende nous a malheureusement quittés en mai dernier à l’âge de 74 ans. Patrick Sercu est une icône du sport cycliste belge et des Six Jours de Gand en particulier. Pour preuve : la ville d’Izegem en a fait son citoyen d’honneur et la piste de Rumbeke qui a été reconstruite porte désormais son nom.

X