WorldTour

De Gendt stelt bolletjestrui veilig in Catalonië

31/03/2019

Thomas De Gendt a remporté aujourd’hui le classement de la montagne du Tour de Catalogne. Avec une victoire d’étape, trois jours dans le maillot de leader et le maillot final de meilleur grimpeur, cette 99ème édition de la Volta a Catalunya a été riche en succès pour le coureur de Lotto Soudal. C’est Davide Formolo, membre de l’échappée du jour, qui s’est imposé dans les rues de Barcelone lors de cette dernière étape. Malgré une lutte intense sur les pentes de Montjuïc, Miguel Ángel López a lui conservé son maillot de leader.

Le Tour de Catalogne s’achève traditionnellement par une étape urbaine dans les rues de Barcelone, avec le célèbre Montjuïc comme juge de paix. Thomas De Gendt s’est une nouvelle fois glissé dans l’échappée du jour, composée aujourd’hui de onze coureurs au total. De Gendt s’est directement imposé dans la première ascension, avant de grappiller quelques points supplémentaires sur le circuit local à Barcelone. Il s’impose pour la deuxième fois dans le classement de la montagne du Tour de Catalogne, agrandissant ainsi son impressionnante collection de maillots distinctifs.

Thomas De Gendt: « Mon plan était d’intégrer l’échappée, non seulement pour sécuriser mon maillot de meilleur grimpeur, mais aussi pour viser la victoire d’étape. Davide Formolo, vainqueur aujourd’hui, faisait également partie de l’échappée et cela semblait donc être la bonne tactique. Malheureusement, je n’avais plus les jambes pour l’accompagner dans le final . Je savais que je devais prendre des points dans les trois premières côtes pour m’assurer de remporter le maillot de meilleur grimpeur. Formolo a ensuite attaqué et je n’ai pas pu le suivre. Après cette dure semaine en Catalogne et un Paris-Nice exigeant, le réservoir était un peu vide aujourd’hui. »

« Je suis assez satisfait de mon Tour de Catalogne. La victoire d’étape était particulièrement belle et je suis heureux de remporter un premier succès assez tôt dans la saison. Naturellement, le classement de la montagne est la cerise sur le gâteau. Bien sûr, je voulais défendre mon maillot de leader aussi longtemps que possible, mais un bon classement final n’a jamais été un objectif. Je connais mes limites en montagne. J’ai passé six des sept jours de course avec un maillot distinctif, donc je pense pouvoir dire que cette semaine a été une réussite. La suite du programme, ce sera un long stage à Calpe pour préparer ma prochaine course, le Tour de Romandie. »

Malgré une course intense, la 81ème édition de Gand-Wevelgem s’est tout de même terminée par un sprint. C’est finalement Alexander Kristoff qui a pris le dessus sur John Degenkolb et Oliver Naesen. Tiesj Benoot et Jens Keukeleire se sont tous les deux mêlés à l’emballement final mais aucun n’est parvenu à intégrer le top dix.

Après cette dure semaine en Catalogne et un Paris-Nice exigeant, le réservoir était un peu vide aujourd’hui.

Partenaires

X