U23

Bjorg Lambrecht grand favori des mondiaux U23

26/09/2018

Ce vendredi, Bjorg Lambrecht sera au départ des championnats du monde espoirs. Avec un parcours taillé pour ses qualités, le Belge de 21 ans  est considéré comme l’un des plus sérieux prétendants au maillot arc-en-ciel. Lambrecht s’est montré à son avantage sur les routes de la Vuelta et c’est avec confiance qu’il se rendra au départ à Kufstein. Là bas, le coureur de Lotto Soudal affrontera un parcours d’un peu moins de 180 kilomètres en direction de Innsbruck, comprenant la difficile ascension du célèbre Gnadenwald ainsi que quatre tours d’un circuit très vallonné. Lambrecht pourra entre autre compter sur son coéquipier Brent Van Moer, qui s’est paré d’argent sur le contre-la-montre individuel espoirs lundi dernier. 

Bjorg Lambrecht: “Je suis convaincu que nous disposons d’une équipe très solide. Brent Van Moer, Steff Cras, Kenny Molly et Viktor Verschaeve sont des coureurs très performants, que ce soit sur les parties plates ou dans les passages plus raides.  Nous serons très certainement observés, et mon statut de favori signifie que les autres candidats à la victoire réagiront très vite si nous tentons quelque chose. De nombreux coureurs de talent seront au départ, je pense notamment à Eenkhoorn, Hirschi, Padun et Sosa. Ce sera sans doute une très belle course, mais ce ne sera pas facile. Il faudra durcir la course du début à la fin et lorsque l’on regarde le parcours, je pense que notre équipe est capable de le faire. Quoi qu’il en soit, nous allons tout faire pour décrocher le meilleur résultat possible.”

“L’idéal serait de parvenir à distancer les autres favoris et d’essayer de réduire le groupe au maximum au moment de rejoindre l’arrivée. La fin de l’épreuve contient pas mal de côtes à gravir et cela provoquera sans doute des cassures. Dans la première boucle, certains passages pourraient déjà favoriser la création d’un groupe de tête. Pour nous, ce serait bien que la course n’éclate pas avant l’arrivée sur le circuit final. Le scénario parfait serait ensuite de pouvoir nous échapper avec un petit groupe ou de réduire le peloton au maximum. Moins il reste de coureurs, plus ce sera facile de contrôler la course. J’ai roulé plus de kilomètres dans le peloton professionnel que mes concurrents, j’espère que ça pourra jouer à mon avantage. Avec un peu de chance, je serai un peu plus frais dans le final et je pourrai attaquer avec quelques autres coureurs. Si je dispose de bonnes jambes du début jusqu’à la fin, il y a certainement quelque chose à faire. Les championnats du monde offrent toujours des courses particulières et il faut que tout se déroule comme prévu, mais j’ai beaucoup travaillé pour cette épreuve et je me sens prêt.”

“J’étais en très bonne forme à la Vuelta. J’ai eu un peu de mal à m’habituer aux chaleurs extrêmes de la première semaine, mais je me suis senti mieux par la suite. J’ai suivi attentivement les conseils de notre directeur sportif Mario Aerts et je me suis concentré sur certaines étapes en particulier. C’est comme cela que j’ai pu finir deux fois dans le top dix. Ma quatrième place était au-delà de mes attentes: j’espérais bien finir dans les dix premiers, mais quand j’ai passé la ligne en quatrième position et que j’ai vu tous ces grands noms derrière moi, j’étais très heureux. Après une bonne préparation sur la Vuelta, j’ai encore participé à quelques courses pour maintenir mon pic de forme.”

“Je ne souffre par forcément de la pression liée à mon statut de favori, mais c’est vrai que je ressens un petit stress. Il faut à présent se détendre et rester concentré. La saison touche bientôt à sa fin, mais cela fait longtemps que je me prépare pour ces championnats et la motivation est toujours là. Si je gagne, je serai très heureux. Si je perds? Je serai forcément assez déçu, mais ça n’aura pas d’impact sur ma saison. J’ai pu être aligné dans de très belles courses cette année et j’ai fait quelques belles prestations. Je n’aurais jamais pensé connaître une telle saison, je peux donc être satisfait, peu importe l’issue de la course.”

Si je dispose de bonnes jambes du début jusqu’à la fin, il y a certainement quelque chose à faire.

Partenaires

X